Harcèlement sexuel ou psychologique ? Imprimer

Il ne faut pas confondre harcèlement sexuel avec harcèlement psychologique.
Selon le Tribunal fédéral :

Le harcèlement psychologique, appelé aussi mobbing, se définit comme un enchaînement de propos et/ou d'agissements hostiles, répétés fréquemment pendant une période assez longue, par lesquels un ou plusieurs individus cherchent à isoler, marginaliser, voire à exclure une personne sur son lieu de travail.

non c'est non!Contrairement au harcèlement sexuel, la fréquence (nombre de fois), la durée et l’intention de nuire sont des éléments déterminants dans le harcèlement psychologique.

Le harcèlement sexuel est très souvent accompagné de harcèlement psychologique. En effet, lorsque l’auteur sent que la personne résiste, il passe souvent au harcèlement psychologique pour lui montrer qui domine dans la relation. Souvent d’ailleurs, il abandonne le harcèlement sexuel pour ne plus commettre que du harcèlement psychologique. C’est pour cette raison que nombre de femmes, lorsqu’elles se plaignent, ne mentionnent que le mobbing.

Il peut arriver qu’une personne vous parle de mobbing, alors qu’au départ elle a été harcelée sexuellement. N’hésitez pas à lui poser la question si elle sait pourquoi elle est mobbée et si auparavant elle n’a pas subi du harcèlement sexuel. Cette question est importante car elle aidera la personne en difficulté à voir plus clair par rapport à ce qui lui arrive. De plus il faut savoir que la loi protège mieux les personnes victimes de harcèlement sexuel que celles qui subissent du harcèlement psychologique.